La nutrition artificielle

On parle de nutrition artificielle lorsque une personne ne peut s’alimenter normalement, et que les nutriments dont elle a besoin vont être apportés dans son organisme autrement que par la voie naturelle (bouche), ceci afin de combler ses besoins nutritionnels et hydriques.

Les indications de cette nutrition sont très variées : dénutrition, maladies digestives, neurologiques, malformations, suites opératoires, oncologie, etc.
Cette technique de nutrition permet l’apport des éléments indispensables à la vie : protéines, lipides, glucides, vitamines, oligo-éléments et eau.

Elle peut être exclusive ou partielle. Dans ce cas elle complète l’alimentation orale qui n’est pas suffisante. Elle peut être temporaire ou définitive. La nutrition artificielle se présente sous deux formes, entérale et parentérale.


La nutrition entérale

La nutrition entérale est la méthode de nutrition artificielle la plus « naturelle » car elle utilise une grande partie du système digestif.

En effet, les nutriments sont directement acheminés dans l’estomac ou le jéjunum par différents dispositifs médicaux.

Les nutriments sont transformés pour être absorbés au niveau de l‘intestin. La nutrition entérale est un soin à part entière et nécessite une hygiène rigoureuse mais pas d’asepsie. Elle peut se faire à domicile, après une formation à l’hôpital complétée par le prestataire de santé à domicile (PSAD).

Quand il devient insuffisant, impossible, ou dangereux de manger normalement par la bouche, elle est utilisée en première intention à condition qu’une grande partie du tube digestif soit fonctionnelle et capable d’absorber les nutriments.

En savoir plus

La nutrition parentérale

Le terme parentéral signifie passer à côté du tube digestif. Cette méthode de nutrition artificielle est utilisée que dans les cas où la nutrition entérale n’est pas possible ou insuffisante. Ce type de nutrition n’utilise pas du tout le tube digestif mais le système sanguin à la place de l'alimentation orale et de la digestion.

Dans ce cas, les éléments nutritifs sont directement acheminés dans le sang par différents dispositifs médicaux qui utilisent le système vasculaire et les nutriments sont immédiatement assimilables par l’ensemble du corps. Ceux-ci sont conditionnés dans des poches stériles et acheminés ç l’aide d’une pompe.

La nutrition parentérale est un soin à part entière et nécessite une hygiène très stricte et des conditions d’asepsie totale. C’est un soin qui peut être pratiqué à domicile par des infirmiers libéraux ou par le patient et/ou sa famille après une formation dispensée, validée et contrôlée par l’hôpital référent et par le prestataire de santé à domicile.

Elle permet d’apporter au corps via les vaisseaux les nutriments (protéines, lipides, glucides), les vitamines, les oligo-éléments et l’eau sous une forme directement utilisable par les organes.

En savoir plus